• Alone (illustration de Boris Vallejo)


    "L'une des plus curieuses spécialités de l'homme est de donner un pouvoir de torture à l'absence."
     

    (Hector Bianciotti)


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Octobre 2007 à 22:40
    Trés juste
    Sourire Bonsoir Ligea, suis présente ce soir ... Bonne soirée pour toi
    2
    Lundi 29 Octobre 2007 à 22:47
    @ Brille
    Merci pour ce sourire nocturne et instantané sur mon post, heureuse de te retrouver... belle nuit à toi également.
    3
    Mardi 30 Octobre 2007 à 08:43
    et vi, mais
    le détachement n'est pas une chose facile non ? bizzz !
    4
    Mardi 30 Octobre 2007 à 09:18

    belle cette image, alors profite tu un peu de tes vacances? passe une bonne journée gros bisous
    5
    Mardi 30 Octobre 2007 à 09:29
    hello ligeia...
    j'espere que tu vas bien?nous impec..mise a part la pluie,mais bon on ne peut pas avoir tt le temps du soleil en corse!!tres bonne journee basgi a té
    6
    Mardi 30 Octobre 2007 à 09:58
    absence
    = torture. pour moi c'est le cas et c'est très dur à supporter, pire que tout je crois... bisous ligeia et bonne journée à toi
    7
    Mardi 30 Octobre 2007 à 13:05
    absence
    qui nous plonge dans les souffrances de l'illusion. Seul avec nos désirs. Ton image l'exprime très bien.
    8
    Peter the Pan
    Mardi 30 Octobre 2007 à 21:49
    Correspondance
    L'absence est-elle une torture, tout depend comment elle est ressentie par la personne... Ca peut varier d'un extréme à l'autre... A priori sur cette image cette femme soulage sa torture, par un plaisir qu'elle se donne en rêvant de l'absent... Cette torture peut être délicieuse quelquefois...
    9
    Mardi 30 Octobre 2007 à 22:18
    @ Free little bird
    Merci à toi de revenir te poser ici... je suis heureuse de te compter parmi mes visiteurs fidèles, j'aime beaucoup aussi chez toi. Oui, le détachement est sans doute ce vers quoi nous devrions tendre mais nous ne sommes pas des machines. Nos faiblesses font notre richesse et l'important est de vouloir, de toutes ses forces... sans doute. Belle soirée à toi.
    10
    Mardi 30 Octobre 2007 à 22:20
    @ Sandy
    Merci, oui, je suis dans ma période "Boris" en ce moment ;-) Je n'ai pas encore "profité" de mes vacances mais ça ne devrait pas tarder... le temps que je réalise que je le suis et que j'aie mis de côté ces milliers de choses à faire (rire) Je t'embrasse.
    11
    Mardi 30 Octobre 2007 à 22:22
    @ Sorenza
    Comment ??? Pas de soleil en Corse ?! Mais c'est scandaleux, où va-t-on ? (sourire) Ici, ce n'est guère mieux, tu sais, on a le Mistral... Belle soirée à toi, à très vite.
    12
    Mardi 30 Octobre 2007 à 22:25
    @ Jalouse
    Je dois avouer que j'ai eu une pensée pour toi en faisant ce post... mais le plus dur n'est-il pas de les voir ensemble ? Rester seul avec ses désirs face à l'inachevé, le non-dit, c'est vraiment terrible : se dire que l'on n'a qu'une vie et hurler sa douleur, prendre son désir à bras-le-corps, voilà ce que nous devrions faire... merci de ton passage, belle soirée à toi.
    13
    Mardi 30 Octobre 2007 à 22:27
    @ Epouvantail
    Oui, rester seul avec ses illusions est bien une torture propre à l'homme... cela va un temps, celui du fantasme, mais rien ne dure et le vide reprend sa place, la frustration avec lui. Vallejo peint très bien les allégories de nos tourments intimes. Merci de ta visite. Amitiés.
    14
    Mardi 30 Octobre 2007 à 22:30
    @ Peter the Pan
    Bien, j'aurais envie de te dire de lire ma réponse à l'épouvantail en-dessous... la comédie du plaisir n'est que le pâle reflet de l'épanouissement total vers lequel nous tendons tous. Celui-ci ne peut se faire que dans le partage selon moi. Merci de ta visite. Sourires.
    15
    Mardi 30 Octobre 2007 à 23:35
    merci
    très douce nuit à toi aussi mange pas trop de bonbons demain bisous @ toi
    16
    Mardi 30 Octobre 2007 à 23:40
    @ Tara
    Merci ma grande, mais je n'aime pas les bonbons, moi ;-)) ce qui me tue, c'est les chocolats à Pâques ! Merci pour la visite nocturne, bel oiseau de nuit (sourires)
    17
    Mercredi 31 Octobre 2007 à 00:33
    je ne me pose
    qu'a des endroits ou je me sent bien, ou alors je redécolle vite...ici j'instale un petit nid !!! bizzz!
    18
    Mercredi 31 Octobre 2007 à 00:53
    hello
    ici ya deux chat si tu veux je te lai donne mdr basgi a té
    19
    Mercredi 31 Octobre 2007 à 09:15
    hello
    mon amie ne laisse pas le temps te depasser sinon tu n'aura pas le temps de profité de tes vacances lol bonne journée gros bisous
    20
    Mercredi 31 Octobre 2007 à 09:21
    bonjour ligeia
    j'espere que tu vas bien,en cette journee d'alloween,ma fille est impatiente d'etre cet apres midi..tu vas etre etonnée encore,mais il pleut des cordes en corse avec par moment des orages ,de la brume ....sa m'enerve!!!!!surtout lorsque on es pas habituer!!!basgi a té;amitié sorenza
    21
    Mercredi 31 Octobre 2007 à 10:31
    @ Free little bird
    Merci pour ton passage, je prends garde à ton petit nid et te le mets au chaud ;-)) Belle journée.
    22
    Mercredi 31 Octobre 2007 à 10:33
    @ Thispabb
    C'est gentil mais j'en ai déjà un de chat... mais j'adore les voir et en profiter (chez les autres !) Belle journée et merci de ta visite.
    23
    Mercredi 31 Octobre 2007 à 10:33
    @ Sandy
    Promis, dès demain, je me "pause" vraiment... Bisous et merci.
    24
    Mercredi 31 Octobre 2007 à 10:35
    @ Sorenza
    Oui, vous avez un vrai temps d'Halloween... ta fille va être aux anges ;-) mais ça ne va pas durer, n'est-ce pas, l'île de beauté ne peut rester sous cette chappe sombre ! Merci et gros bisous.
    25
    Jeudi 8 Novembre 2007 à 17:26
    Privilège de l'homme ?...
    Je ne sais pas...Je pense qu'un animal domestique ressent également l'absence de son maître comme une torture... Douces pensées à l'hôtesse de ces lieux.
    26
    Jeudi 8 Novembre 2007 à 19:04
    @ Volcane
    Oui, je pense que tu as raison pour les animaux, ils ont une sensibilité bien grande mais n'entretiennent pas forcément la douleur par la force de leur imagination comme nous avons souvent tendance à le faire. Tes douces pensées et ta visite me touchent beaucoup. Baisers-sourires.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :