• Femme ou Miroir ?


    Psyché

    Psyché était une princesse humaine dont la beauté parfaite était jalousée par Aphrodite. Eros, son fils, fut séduit et l'enleva, lui faisant promettre toutefois de ne pas voir son visage divin. Eros exige l'obscurité et ceci est une nouvelle métaphore du Péché de Connaissance. Curieuse de découvrir son amant, Psyché posa pourtant les yeux sur lui à la lumière de la flamme. Il s'éveilla, brûlé par une goutte de cire, et s'enfuit. Aphrodite punit alors Psyché en l'humiliant à de basses besognes destinées à la purifier, la conduisant même aux Enfers. Eros la retrouva finalement et l'épousa dans l'Olympe où elle fut divinisée.

    Psyché est l'une des figures les plus abouties du paradoxe esthétique peut-être parce que le mythe y confronte la femme avec Eros lui-même, dieu ouranien du désir amoureux...

    On peut voir en Psyché la métaphore de la séduction sous sa forme perverse, de la perte de l'aspiration, de l'aveuglement par le désir. La réapparition finale d'Eros vient transcender la femme vaine et concupiscente ; elle devient alors le miroir où se reflète la vision vraie de l'amour physique, sublimée par le versant masculin.Tout comme les Sirènes personnifient l'âme sombre des défunts, Psyché est une allégorie de l'âme humaine (N'est-elle pas également devenue un objet de la vie quotidienne où l'on se mire ?).

    Lorsqu'Eros, puissance masculine terrestre, part chercher son âme, c'est dans les profondeurs infernales de la Terre qu'une femme, Psyché, l'a emportée.Cette allégorie de la belle dame / reflet du poète fut chantée par La Fontaine dans Les Amours de Psyché, par Corneille et Molière puis par E. Poe dans Ulalume où son côté thanatique est pacifié. On l'appelle « Psyché mon âme » (Poe), « Harmonieuse Moi, Mystérieuse Moi » (Paul Valéry),  « une si exquise dame anormale » (Mallarmé.) Celle qui est l'Autre est aussi soi pour le poète. Psyché, l'âme de l'homme, des idées, des entités, de la nature et de ses puissances paradoxales est aussi le double mystérieux de l'homme, son Moi obscur, celui qu'il ne comprend pas, son origine (par la Mère) et sa fin (par la Mort.)

    Par conséquent, l'homme contemporain qui perçoit sa propre duplicité recrée le mythe ; il assimile la mauvaise femme à la nature sauvage extérieure mais aussi à sa nature sauvage intérieure : celle de son esprit. Néanmoins ; si pour l'homme, l'artiste, le poète ou l'auteur fantastique, la femme devient la muse, le tableau, la mère... elle devient aussi un instrument de reproduction de soi. Elle en est réduite à rester psyché, le reflet de sa propre image, un miroir.

    Mais qu'est-ce qu'un miroir sans reflet ?

    Que se passe-t-il lorsque l'homme ne se mire plus dans la femme, lorsqu'il n'y cherche plus son âme ? La fonction du miroir est pervertie. Sans l'homme, sans l'Eros, la femme est néant, espace vide, vain et immobile. En somme, le visage le plus parfait de soi qu'elle peut renvoyer par l'amour, c'est l'illusion du Beau. Mais en tant qu'œuvre d'art, universelle, lisse, impénétrable, elle n'est plus Psyché – femme par rapport à un homme – elle est femme tout simplement et la féminité seule pétrifie.

    Ligeia


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Juillet 2007 à 10:21
    Ligea
    un petit coucou pour te souhaiter une bonne journée. Ici c'est très venté, il va falloir se tenir. Biz
    2
    Mardi 10 Juillet 2007 à 10:24
    Le miroir
    le plus réaliste se trouve dans le regard de l'Autre, il ne faut chercher sa propre image ailleurs, elle se trouve seulement là. Bonjour Ligeia.
    3
    Mardi 10 Juillet 2007 à 10:49
    kikoo
    oui dark a raison mais pour ma part je pense ke part le regard de l'autre se nest pas comme un miroir car selon ki ke se soi ke l'on ai en face il ne nous regarderas pas tous pareil enfin c'est ce ke je pense mais bon est ce important mon avis lol aller bonne journée a vous
    4
    Mardi 10 Juillet 2007 à 11:15
    Vos avis
    Vos avis m'intéressent tous. A quoi bon un blog si ce n'est pour échanger ? Merci de vos matinales et agréables visites. Belle journée. Ligeia.
    5
    Mardi 10 Juillet 2007 à 12:24
    Mais il est,
    parfois difficile de savoir comment l'"autre" ou les "autres" perçoivent le reflet... Bonne journée Ligeia.
    6
    Mardi 10 Juillet 2007 à 18:17
    salut ligeia..
    magnifique photos,sais un regale pour les yeux..je te souhaite une bonne soiree sorenza
    7
    Mardi 10 Juillet 2007 à 18:29
    hello du soir
    bonne soirée à toi j aime cette image elle est aussi sur mon blog biz tara
    8
    Mardi 10 Juillet 2007 à 19:57
    Merci
    Armonia, Sorenza, Tara... belle soirée à vous. Bises. Ligeia
    9
    Mardi 10 Juillet 2007 à 22:40
    un pti bonsoir
    un pti bonsoir en passant basgi a dumani
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :